Presse

(freefolkquartet@free.fr)

Accueil Presse 2016 Presse 2015 Presse 2014 Presse 2013 Presse 2012 Presse 2011 Presse 2010 Presse 2009 Presse 2007 2008 Presse 2006 Presse - archives

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Extraits de presse classés par année (cliquez, ci-dessus, sur l'année)

 

Quelques extraits....

Est Républicain le 23 janvier 2003 :

Le Free Folk Quartet a dévoilé la face cachée de son répertoire.

"....Plus habitué et plus connu lors de bals folks, le groupe a offert à son public venu nombreux un concert de qualité. Sa musique a fait voyager les amoureux de folk dans les traditions et dans le monde, qui prend racine en Irlande avec des airs rappelant les ambiances de pub et de danses. Un détour en Italie, avec des traditionnelles tarentelles. Passage en Israël avec un morceau Yiddish, la Grèce et ses danses typiques. Le Québec avec ses chants qui donnent des "fourmis dans les pieds". L'Amérique du Nord, avec ses musiques traditionnelles, en passant par la Louisiane, et son peule Cajun, les montagnes Appalaches et sa musique Bluegrass. L'Europe centrale et la tradition Tzigane, avec un petit crochet par la Norvège, sans oublier la vielle Russie et son folklore. Les six musiciens Jean-Paul, Hamid, Philippe, Gilbert, Didier et Jean-Bernard ont su apporter, au cours de cette soirée-concert, l'ambiance voulue..."

 

Est Républicain le 14 janvier 2003 :  

Ambiance folk.

"Le Free Folk Quartet" a pris ensuite possession de scène. Cette formation très connue des Heillecourtois, a également un rayonnement régional" ...  "Dès qu'il est devant le public, le "FFQ" se déchaîne, et JB (Jean-Bernard), le chanteur, le "boute-en-train" emmène dans son sillage Gilbert, Didier, Hamid, Philippe, Jean-Paul secondé par son sonorisateur Dominique."

"Danses traditionnelles, musiques irlandaise, québecoises, danses grecques, russes ; c'est l'ambiance des bals folks que le groupe a su insuffler...."

 

La Charente Libre le 22 octobre 2002 :

Les Rabalbots réussissent leur troisième festival

"...Cette année le festival avait commencé dès le vendredi soir par le concert du Free Folk Quartet. D'emblée le quartet a su établir une relation joyeuse et complice avec la salle, rapidement conquise.

On les a retrouvé pour animer le bal du samedi en compagnie des groupes charentais"... ..."Chaude ambiance là aussi jusqu'à 4 heures du matin ! "Quand nous avons voulu créer une grande fête lors de notre quinzième anniversaire en 2000, nous n'aurions jamais pensé qu'une telle manifestation puisse conquérir autant de public", commente Maryline Amblart, la responsable des Rabalbots.